South of 49

Grading the CFL Canadian Draft is a wait-and-see proposition at best. With so many picks going to players with college eligibility remaining and/or NFL prospects, there's just no way to judge the impact of a draft class immediately after the event.

While the real winners and losers of the Apr. 30 draft won't be ascertained for years, one thing is certain today: This year's draft was one of the deepest in recent memory.

Évaluer le repêchage de la LCF est un processus long et complexe. Avec autant de joueurs sans oublier ceux qui ont une année d’éligibilité et ceux qui ont des contrats avec la NFL. D’aucune façon on ne peut juger l’impact du repêchage immédiatement après l’évènement.

Alors que les vrais gagnants et perdants de ce 30 avril ne seront pas déterminés avant des années, une chose est certaine aujourd'hui : le repêchage de cette année est l’un des plus intéressants dont je me souvienne.