Nos Alouettes sont méprisés

«Je sais on va dire que les Alouettes passent encore deuxième» déclara Jean Pagé au lendemain de la victoire historique des Alouettes où plusieurs records ont été battus ou égalés. Cette déclaration dite avec un petit sourire au coin de la lèvre de m. Pagé est à la fois un aveu. Il sait très bien que les Alouettes sont traités injustement dans les médias er dans son émission depuis à ses tout début à 110%. Par le passé il a reçu plusieurs protestations à ce sujet.

De son côté Michel Villeneuve à CKAC a cette tendance de parler très brièvement des Alouettes pour toute suite passer à la NFL. Il est dommage de l’entendre à l’occasion parler de Notre ligue de football avec sarcasme. Sans doute est-il animé par des préjugés et l’ignorance. Si nous examinons ce qui se fait dans le monde, rare un sport locale riche en histoire qui fournie à la fois un excellent spectacle et des emplois pour nos joueurs sont traité de cette façon. Pourquoi cela existe-t-il au Québec et au Canada? Existe-t-il chez nous une sorte de colonialisme sportif? Certains animateurs et journalistes ont-ils été victimes du blitz incessant ou du rouleau compresseur des puissants médias américains? Ailleurs dans le monde le sport local on le met en valeur.

Tout ça me fais réagir car l’injustice me pu au nez. Quand j’ai regardé la Zone il ne restait que 15 minutes mais si j’en juge sur le site de Radio-Canada de la reprise de l’émission aucun mot sur les Alouettes. Aussi j’ai écris cette lettre de protestation à La Zone à Radio-Canada et j’en ai fait une semblable à l’émission L’attaque à 5.

[i]«Au lendemain de la brillante victoire dimanche à la finale de l’Est devant 54,000 amateurs (plus de deux fois le centre Bell) a été ignorée à l’émission La Zone.

Un championnat de la division Est remporté par une équipe du Québec et de Montréal aurait due avoir toute l’attention qu’il mérite et être traité en priorité. Notre football qui est en constance progression chez nos jeunes fait parti du patrimoine sportif depuis 1862 et mérite du respect. Le football nord américain a ses origines à Montréal. Nous sommes à la 97ième coupe Grey c’est donc une longue tradition, la plus ancienne au football professionnel. Chez-nous les cotes d’écoutes augmentent année après année malgré la négligence des médias.

Tout en sachant qu’on va de toute façon en parler des jours et des jours, Michel Villeneuve a préféré parler d’un échange mineur entre Latendresse et Pouliot deux joueurs aux performances décevantes et à la suspension de Laraque un joueur au talant très limité qui joue très peu.

Je vous rappelle de l’exceptionnelle saison des Alouettes avec une fiche de 15-3 qui depuis 1996 n’a connue qu’une seule saison de moins de 500. Il donne toujours un bon spectacle sur le terrain et affichent complet à tout les matchs. Il y a plus de québécois qui sont avec les Alouettes que chez le Canadien de Montréal. À mon avis attiré 54,000 personnes alors que notre football est snobé par un certain notre de commentateurs sportif est très représentatif de l’attachement de la population envers NOTRE football.

Je suis d’avis que nos Alouettes sont injustement traitées. Je vous dirais plus, si nos médias donneraient une place qu’il mérite, Notre football qui donne de l’emplois à beaucoup d’athlètes de chez nous sera encore plus populaire.

Il est temps que Radio-Canada donne au public sa propre émission hebdomadaire sur les Alouettes et de la LCF. Animé par des gens qui n’ont pas de préjugés et qui aiment et respectent profondément la ligue, comme on fait pour le hockey. Notre football est presque aussi vieux que le hockey et est sous exploité. Son potentiel est immense.» [/i]

Comment va se comporter nos médias face à la semaine de la coupe Grey? On en a parlé à RDS au 4 à 7. À CKAC ce matin on en parle et c’est bravos.

Et vous êtes vous sensible à l’injustice? Exprimez-vous.

À la Zone

http://vtele.ca/v/v-vous-lit/

Signé: CFLman

Cher CFLman, je suis tout à fait d’accord avec toi… Étant une grande partisane des Alouettes de Montréal depuis maintenant 9 ans, ça me fâche énormément de voir à quel point les Québécois n’accorde pas assez d’importance aux Alouettes. Moi aussi, je me suis révoltée et j’ai écrit mon opinion à La Presse… C’est arrivé lorsque les Alouettes avaient une partie le samedi et qu’ils ont été proclamés champion de l’est. La Presse n’a rien écrit sur le sujet le lundi suivant. Alors, je me suis empressée d’aller leur écrire ceci…

« Bonjour, mes parents sont abonnés à La Presse, depuis plusieurs années. Tous les matins, je me lève et je me dépêche pour prendre le cahier des sports avant mon père, et ce, depuis plus de dix ans. Eh oui! Je suis une femme de vingt ans qui lit le journal et qui lit le cahier des sports. Je le feuillette tous les matins dans l’espoir de lire un article sur mes héros, les Alouettes de Montréal. Malheureusement, les Canadiens et autres sports prennent le dessus sur nos oiseaux. Encore une fois, lundi matin, je me lève en espérant trouver plus d’un article sur les champions de l’Est, car faut-il le rappeler, ils ont gagné samedi et, en plus d’avoir gagné, ils sont champions de l’Est. Cet événement a, encore une fois, passé sous silence. Est-ce normal? Les Alouettes sont, depuis plusieurs années, impliqués dans la communauté et tentent année après année de raccrocher les élèves du Québec à l’aide du sport. Ne méritent-ils pas une once de reconnaissance? Je le crois fortement. D’autant plus que les Alouettes gagnent partie après partie et qu’ils sont champions de l’Est année après année. Aussi, il y a un grand nombre de francophones dans cette équipe qui, malheureusement, sont dans l’ombre de comment s’appellent-ils déjà? Pacioretty, Hamrlik, Kostitsyn, et j’en passe. Prenons en modèle les bons joueurs de football qui ont travaillé dur pour en arriver où ils en sont en continuant d’aller à l’école jusqu’à l’Université pour faire ce qu’ils ont toujours rêvé, jouer au football. Étienne Boulay, Danny Desriveaux, Matthieu Proulx, Paul Lambert, Éric Deslauriers, Luc Brodeur-Jourdain, Martin Bédard sont quelques joueurs qui font vibrer le stade McGill et qui devraient être reconnus comme des modèles. Sur ce, soyons fiers de nos Alouettes, parlons-en et soyons reconnaissants envers nos champions. Bonne chance pour la fin de votre belle année de football… »

Le responsable de la section des sports m’a vite répondu me disant qu’il ne couvrait plus les événements sportifs qui avaient lieu le samedi. La semaine suivante, les Canadiens jouent le samedi et perdent… Qu’est-ce que je retrouve dans la Presse le lundi matin??? Plein d’articles sur cette défaite…

Je suis fière de ne pas être la seule à trouver que les Alouettes méritent une plus grande place à Montréal et au Québec. Si tous les partisans faisaient comme nous, peut-être que les choses changeraient…

À la veille de la Coupe Grey, je trouve que je n’entends pas suffisamment parler des Alouettes… de nos Alouettes…

Alors, bonne partie dimanche mon cher CFLman en espérant de voir les Alouettes sur Sainte-Catherine la semaine prochaine… :wink: