Media

Notre ami Richard s'interrogeait de savoir pourquoi les annonces les plus importantes de l'équipe n'étaient pas d'abord publiées sur le site des Alouettes.

Pour ma part, je comprends la chose. On se plaint, à juste titre, de la déplorable couverture médiatique des Alouettes dans les média montréalais. Il y a quelques années, les Alouettes avaient pris pour habitude de transmettre les nouvelles d'abord sur leur site web (sans doute pour se créer du trafic, ce qui augmente la valeur de l'espace publicitaire du site) avant de les diffuser aux média. Ceci a eu comme contre-coup de froisser les média traditionnels et accentuer le ressentiment que certains avaient déjà à l'égard de l'équipe.

Dans une stratégie globale visant à augmenter l'exposition médiatique des Alouettes dans le paysage montréalais, particulièrement dans les média francophones, les Alouettes doivent donner aux journalistes traditionnels de quoi se mettre sous la dent avant que la nouvelle ne soit diffusée sur le site. Ça devient donnant-donnant. Les Alouettes livrent la nouvelle aux média, qui seront plus enclins à parler de l'équipe sachant qu'ils n'arrivent pas après toute la planète. A mon sens, c'est un bon changement de cap.

Cela dit, il n'y aura pas de revirement instantané. Encore ce matin, je lisais La Paresse à mon café du vendredi, et il y avait une petite colonne de Bujold sur les mouvements de personnel chez les Lions, les Roughriders, les Stampeders et les Eskimos. Il y aurait pu y avoir au moins une demi-page sur chacune de ces équipes durant toute la semaine. La petite colonne de Bujold n'avait rien d'impressionnant, encore moins lorsqu'il parlait du porteur de ballons des Lions, Andrew Hawkins... Parlant de la défensive des Lions, il estimait qu'elle avait régressé. Certes, il parlait de Marsh, Elimimian, Taylor et Banks, mais il a oublié de parler des deux Williams, de Bighill, de Smith, de Westerman et de Shell, pour ne nommer que ceux-là. (Parlant des Lions, ils ont ajouté Daunte Akra dans leur alignement). Rien concernant le nouveau contrat de Whitaker, sinon la reprise de la dépêche de la Presse Canadienne dans la page des statistiques. Mais à plus long terme, cette stratégie sera plus payante que de diffuser les nouvelles d'abord à leurs partisans sur le site des Alouettes.

Le site des Alouettes est fréquenté principalement par un public déjà conquis. Il faut donc rejoindre un public qui est moins acquis aux Alouettes pour espérer remplir le stade à chaque partie et pour ça, il faut utiliser d'autres axes de communication. La venue du gars d'Interbox à ce chapitre va sans doute aider l'équipe de ce côté.

T'es un petit vite mon LeStaf :slight_smile: