L'automne de la gloire

Avec tous les changements qui se pointent à l'horizon, je crois que les Alouettes sont déjà entrés en phase de reconstruction.

Calvillo n'a toujours pas confirmé son retour, Cahoon pourrait prendre sa retraite, Burke est parti, Smith n'est toujours pas remplacé, Cobourne demeure un point d'interrogation, Green fait encore la tournée des grands-ducs au sud de la frontière, Hawkins est parti, Stewart va probablement se retirer, on va avoir un botteur à trouver, notre quart-arrière d'avenir veut s'en aller, nous avons besoin d'un entraîneur des unités spéciales, il y a cette odeur de feuilles humides qui prélude une saison différente. L'enthousiasme ne semble pas là et des leaders pourraient bien nous quitter.

Mais il y a de l'espoir. Si Green part (quoique j'en doute, compte tenu de la possibilité d'un lock-out dans la NFL) et que Cahoon se retire, il y aura une chance pour Maypray de se faire valoir comme receveur et pour Rodriguez pour se racheter de sa saison difficile. Bratton pourra reprendre plus de place dans l'attaque et si McPherson peut être plus impliqué cette année que l'an dernier, il pourrait décider de rester. Par ailleurs, les Alouettes ont déjà Vann qui pourrait prendre le relai pour les retours de bottés. Également, Bowman a renouvelé son contrat et semble prendre un certain leadership au sein de la ligne défensive. D'autre part, le renouvellement de l'équipe d'entraîneurs pourra apporter une nouvelle dimension à l'équipe. Tout le monde parle de Tibesar, mais il semblerait que Sinclair soit aussi dans le portrait. L'idée de voir Barron Miles s'occuper du champ arrière est intéressante. Miles n'était pas excellent pour rien : c'est un gars qui étudiait sa position, les routes à couvrir et les défensives, ce qui lui donnait une grande capacité d'anticipation. Mais les meilleurs joueurs ne font pas nécessairement les meilleurs entraîneurs. Parfois oui, parfois non. Et il faut un entraîneur pour les unités spéciales. Bischoff ne peut pas être partout en même temps.

Dans tout ce mouvement, je trouve étrange que 2 Coupes Grey de suite déstabilise autant l'équipe. Cette deuxième conquête semble avoir donné du ressort aux aspirations individuelles des gars plutôt que donner du lustre à ce qu'ils ont réalisé ensemble.

Je m'inquiète plus de la désignation du nouveau président. De ce que je comprends, Wetenhall est tanné de perdre de l'argent avec les Alouettes et veut remplir ses loges. Ça prend donc quelqu'un qui a de très bonnes relations avec la communauté des affaires ET avec les média de la ville, tant anglophones que francophones. Ce n'est pas si facile à trouver et c'est pourquoi le conseil d'administration prend plus son temps pour ce poste qui est actuellement critique. Est-ce que les Alouettes peuvent payer un type de cette envergure? Il faudra bien, parce que sinon, les Alouettes plieront bagages une autre fois, hélas!

yes Lestaf…many questions. especially as you say for a championship squad.

But on the bright side, solid organizations can reload on the fly and I don’t fear them leaving. And Montreal is solid. You mentioned the need of a new President. Far removed from the playing field, this position is nevertheless a key to stability. The loss of Bobby Ackles in BC is still being felt and will be for awhile yet. Real leadership is difficult to find.

However that said, great winning organizations can slide if emotion leaves the team as you say. Witness the decline of Edmonton when assumptions of continued greatness outweighed hard work perhaps.

just a final thought on the President’s role.

With the departure of Smith the organization has no local flavor. Or Canadian flavor. The three most visible authorities are American.

In a market like Montreal this may prove troublesome in the business sense if not rectified.

Smith had detractors but he had huge business connections, long history in Montreal and CFL involvement most of his life. He will be missed in many quarters, regardless if he resigned, fired or a combination of both. I vote door number 3 but it is probably irrevelent unless sour tastes are left behind.

Smith avait beaucoup de contacts dans la communauté des affaires de Montréal, mais pas tant que ça auprès des gens d'affaires francophones, et surtout auprès des média francophones. Il a fait du bon travail, en général, mais l'avenir des Alouettes dépend d'autres facteurs, principalement ceux qu'il n'a pas su combler.

Smith is going to more imporant and different duties. I hope he is elected as a MOP. From this position Smith might be able to contribute to the Alouettes and the CFL. I'm sure he will receive a positive ending from this team that he gave so much to. He deserves this!

He's a senator....

Il aura donc un travail aussi important que le cap de roue de la roue de secours sur une auto.

Senator now but, hopefully a future MOP!