Destination Edmonton

Les Alouettes ont eu une semaine pour corriger les lacunes défensives que la première partie contre les Roughriders avait exposées. Il est à souhaiter que les ajustements nécessaires porteront leurs fruits, car Ricky Ray est un passeur redoutable. Avec le retour de Kelly Campbell, les Eskomos comptent un receveur spectaculaire et difficile à couvrir. La piètre performance de la tertiaire des Alouettes le 1er juillet peut laisser songeur.

Les Alouettes devront sans doute utiliser plus la course, considérant que Jamal Robertson a semblé courir à sa guise contre les Eskimos lors de leur match d'ouverture. Sans doute apporteront-ils des modifications à leur couverture contre la course, mais il semble que leur préparation pré-saison ne soit pas tout à fait terminée sur ce plan.

On a peu vu Kerry Carter contre les Roughriders et il pourrait être d'un certain secours lors du prochain match.

Les Alouettes peuvent difficilement se permettre de perdre cette partie car c'est habituellement en début de saison qu'ils creusent un écart dans l'Est. Leurs adversaires de l'Est se sont améliorés et la division sera plus compétitive cette année.

Espérons que le club sera entièrement dans le coup cette fois-ci, qu'ils sauront faire la différence entre un deuxième et un troisième essai, et qu'ils se rappelleront qu'ils ne peuvent lever le pied même avec une avance de 21 points.