Alouettes are for sale (in part)

https://www.journaldemontreal.com/2022/12/23/quel-bordel

Whatever happens needs to be done quickly ...

It’s true that it’s surprising that we didn’t hear anything from Eric Lapointe

Maybe he wants it that way.

1 Like

He’s maybe in the process and don’t want to grab attention like the last time

2 Likes

I hope he is not in the process at all

Pourquoi?

1 Like

Why ? Ex Alouettes that is successful in the business area and management. Could even become the next President after that

De la façon dont il a été cavalièrement tassé lorsque la ligue voulait vendre l'équipe, on ne peut pas le blâmer de se tenir à distance.

Considérant l'expérience vécue, il y a fort à parier que personne de la communauté montréalaise ne s'y intéressera à moins que la ligue arrive en rampant. Ambrosie a brûlé des ponts dans sa dernière saga, et ça risque de le rattraper prochainement.

Revenant à l'articule du journaleux, il est sidérant de constater qu'il milite pour que le le futur président ait des liens serrés avec le directeur-général. C'était le problème avec celui qui part : il devait sa position au DG, alors il ne pouvait pas se permettre de le confronter au besoin. Que les tenants de ces postes travaillent dans la meilleure ambiance possible, c'est bien; mais il ne faut pas que la complaisance s'installe non plus. Chacun doit être jugé à son mérite.

Le journaleux, clairement, prend le parti du DG dans cette histoire et sera à jamais incapable d'être critique à son égard. Il a tellement cabalé pour qu'il occupe cette chaise qu'il serait bien malvenu de le passer au crible. Partant, quelle est sa crédibilité pour le reste du sujet? Assez mince, merci! Il devrait s'en ternir à ce qu'il connaît plutôt que d'écrire des âneries.

J'espère que cette fois, quelqu'un à Rontoto comprendra qu'il faut que le propriétaire des Alouettes sache qu'il ne fait pas un investissement. Tout ce qu'il achète financièrement avec les Alouettes, ce sont des pertes fiscales. Tant que cette équipe ne sera pas revenue parmi l'élite de cette ligue, les foules ne seront pas assez nombreuses pour vivre avec les pertes qu'elle engendre. Et pour ça, il faut avoir le personnel ayant la compétence nécessaire pour faire du dépistage de premier plan, des entraîneurs de premier plan, et une gestion basée sur les résultats davantage que sur les affinités. Ce n'est pas avec l'administration actuelle que ça va arriver.

1 Like

Danny is not leaving without a sizeable payout.He will gum up the works.

To me it has nothing to do with him personally. My problem is that his group is way to big and as per the comish, that is the main reason they did not get it last time(although he did not specifically say it that way)

During one of his road trips to Montreal, he explained that the problem with large groups 15-20 owners is that you will never have everyone happy. Some want this, some want that. There are power struggles and cliques everywhere. Someone does not get their way, they want to sell!!!
2-3 ok but not 15 or 20 owners

Maybe he is right, maybe he is wrong, but just look at the problems when the Als went from 2 owners to 5!

???

Je vois. Donc ce n'est pas tant que tu ne vois pas Lapointe comme président que tu ne vois pas son groupe acheter les Alouettes.

C'était le problème de Ceccini. Comme il devait son poste au DG (qui l'a recommandé à l'acheteur), il n'était pas celui des deux qui pourrait rester s'il devait confronter le DG sur son travail. Les propriétaires n'ayant pas de contacts dans le milieu du football, aussi le DG est alors plus difficile à remplacer que président.

Ceccini avait de bons contacts commerciaux, mais son bagage côté football ne lui permettait pas de confronter son DG si nécessaire; et comme le DG est plus pesant que lui dans cette organisation, il ne pouvait pas faire son travail de président dans les bonnes conditions.

Un gars comme Lapointe, lui, pourrait avoir un ascendant sur le DG tant dans la facette gestion que dans la facette football. J'ai toujours trouvé curieux que le déclin des Alouettes s'est amorcé à compter de la démission de Larry Smith, comme si une fois Smith parti, Popp avait les coudées trop franches pour faire un aussi bon travail qu'avant parce que son président n'avait pas ce bagage de football.

I have no problem with him being president.
I would have no problem with him buying the team if it was a much smaller group

I understand now. I was mis-translating CEO and GM(Macocia)

Is a football background that important for the president?

Football, not necessarily but sport management I do think yes

Or the Expos ownership group... I it was a franchise that can't lose money it might work but a business that requires constant inputs to cover losses is bound to lead to big problems with a large ownership group.

What is often forgotten is that the governors had agreed to sell the team to Vincent Guzzo, The deal was done. Guzzo backed out after being ambushed by Macciocia. Then Guzzo attempted to call 2.0 to get confirmation that the deal was contingent on hiring Maciocia, Guzzo said something to the effect that 2.0 wouldn't return his calls. So Vince contacted two governors hoping to get clarification on this since they were the ones who had "vetted" him and made the offer to sell the club. They fainted ignorance and let him dangle in the wind. So Guzzo pulled out. This is all proven out by Maciocia ending up working for the new owners and 2.0 still running the league into the ground. He is on the record that until 2.0 is gone, he will not even take the league's calls.

The other serious prospect was Peter Lenkov, who at the time was one of the most successful producer/director in Hollywood. He's since been fired and is pretty much blacklisted by Hollywood. So he's out as well.

What is interesting is that Stern mentions 10 to 90 percent, this keeps the league from having a say in who he sells those shares to. If he was to sell the team outright there is likely a clause that gives the governors a right to veto a prospective buyer.

1 Like

Not sure if any substance or Herb just being Herb.

3 Likes

I would not believe Herb if he told me it was dark at night