Alouettes and the Media

91.9 FM is a relatively new Montreal French sports station, although it does not have a very strong frequency.

I find the morning show quite stimulating, and I have been listening to them at home and on the way to work more so recently than TSN 690. There is the always controversial Rejean Tremblay, and the focus is on the Canadiens/NHL naturally and then the Impact. But they provide lots of food for thought.

The disturbing thing is that there has been absolutely not one word on the Alouettes. A few weeks ago in reply to a listeners question one of the moderators said the Alouettes have not done anything in recent seasons and until that changes they wouldnt touch on the team.

I found that quite shocking and nothing has changed since. And here is where Mark Weightman and his team have to shoulder the blame for not addressing the situation with the station. There is a large Francophone presence on the team and coaching staff these days, and to be ignored by a Montreal sports station is ludicrous.

Incidentally, for what it`s worth I have heard that Weightman reports to Andrew Wetenhall.

Do you know what he means by "the Als have not done anything recently".

Does he mean no overtures to the station?
Show no interest in publicity?
or not done anything on the field??

He meant on the field. On second thought that being the case, they shouldn`t have been talking about the Canadiens either since Jan.

Actually by their logic they should only be talking about the Als since the Habs have not won anything since 1993 !

Seriously... That kind of thinking is one of the reasons why MLB will never put a team in Montreal again.

Good thing they have Weightman, he's the only one residing in Montreal :lol:

Si Réjean Tremblay est de la station, voilà une raison pour laquelle ils ne parleront pas des Alouettes de sitôt. Ce sera les Canadiens, l'Impact, le Grand Prix et les amateurs. Tremblay n'a jamais pardonné les sorties de Don Matthews et a entraîné plusieurs journaleux comme lui dans son sillage. Pour lui, les Alouettes demeurent un club d'anglais. Il aime bien le club d'une ligue secondaire appartenant à un gars aux relations douteuses, mais pas celui d'une ligue à la tradition centenaire appartenant à des gens qui ont des relations plus honorables.

Years ago Don Matthews tossed Rejean Tremblay and some other reporters out of the dressing room for publishing the Als starting lineup and injued list in the papers. At the time Tremblay swore that he would make the Als pay for as long as he or the Als were around...

That very day the Als went from media darlings to black listed by most of the Montreal franco sports media.

Il y a longtemps que Réjean Tremblay a perdu mon estime. De toute façon, l'écouter parler est une torture pour toute personne qui n'est pas un fefan de lui. :roll:

Coupable! :smiley:

He has a segment in the morning from 8:00 - 8:30 and then another one in the afternoon with Jean-Charles. I of course don`t agree with everything he says. For instance last week he tried to twist the Brassard resignation from the COC into a language thing. And indirectly deflect attention away from his buddy Aubut. But he stimulates me and gets the juices flowing in the morning.

He was an Alouette season ticket holder in the late 90s, early 2000s, I remember seeing him. And didn`t he go moto riding with the Don at one time?

Yeah... And then Don lost his shiat ! The rest is history. Some people can't let things go...

Recent La Presse interview with Weightman with some Popp/Higgins gossip:

[url=http://plus.lapresse.ca/screens/ec71ee4d-0a5b-45bf-af59-acf3dd5899c1%7Cfjq~ZF3t~Ut5.html]http://plus.lapresse.ca/screens/ec71ee4 ... t~Ut5.html[/url]

Merci de ce relais, Sheldon! :thup:

Je partage passablement les vues de Weightman sur la qualité de l'équipe actuelle. Les Alouettes me semblent plus en position de faire une remontée dans le classement que les Roughriders, les Bou! Bombers ou les Lions.

Finally some decent analysis on the Als, including this pretty amazing stat:

"Want a pretty amazing stat? Of the 34 Canadian players currently under contract to the Als, all but 4 of them are either Alouette draft picks or undrafted free agent originally signed by the Als. It speaks volumes to their commitment to develop from within and also to their ability to retain their national talent."

[url=http://www.riderprophet.com/2016/04/cfl-draft-2016-team-preview-montreal.html]http://www.riderprophet.com/2016/04/cfl ... treal.html[/url]

That is the nice thing about the Habs suking as bad as they are :slight_smile: Reporters looking for something else to write about. This is a nice opportunity for the Als to strenghten their brand.

Fair assessment. I've narrowed it down to Popp either taking Arjen with his first round pick and taking OL and DL in round two and three or taking one of Gagnon or Vaillancourt with his first rounder and then going futures with his subsequent picks. A lot might have to do with what happens with the #1 pick. I have a feeling Jones is going to trade it to Edmonton. Jones is in it for a good time not a long time. So my guess is he's more interested in the now.

I can't access the link. Says blocked by firewall...

Boy, if I were Popp, I would have been POed too about being notified of the hire so late in the process. And yet he still went out of his way to save Higgins's a$$ that year, bringing in Schonert and Matthews after the team had to fire Higgins's bigoted unprofessional buddy Worman and after it became sadly clear that Higgins had no stroke or ability to bring in anyone decent.

I sincerely hope Wetenhall learned his lesson from the past three years. If you have a GM, trust him and empower him to do his job. Don't second-guess or sandbag him, because you'll look twice as foolish when, not if, you have to turn to him to bail you out, as W has the past three seasons. I'm certainly not a Popp fanboy, but it's been ridiculously hard for him to do his job in the post-Trestman era. Let Jim run the team! Let him stand or fall by his own choice. If he fails, then you find another GM / head coach and move forward. But at least put him in a position to succeed.

I had no trouble reading it. Probably a problem with your service provider or your browser configuration.

Est-ce que je comprends que votre opinion par rapport à Popp est en train de changer? :?

LES ALOUETTES

Retrouver le chemin de la victoire

Miguel Bujold

La Presse

Mark Weightman est un membre des Alouettes depuis plus de 20 ans. Il connaît l’organisation aussi bien que n’importe qui, sauf peut-être Jim Popp. Et le président des Als l’admet, il n’y a probablement jamais eu un aussi grand sentiment d’urgence dans le club depuis son retour à Montréal en 1996.

« Chaque fois qu’on connaît une saison décevante, ça ajoute de la pression. Alors c’est clair que lorsqu’on connaît deux ou trois saisons décevantes d’affilée, ça ajoute au sentiment d’impatience », dit-il.

Assis dans un restaurant du centre-ville, Weightman semble plus préoccupé que d’habitude. Il expliquera au journaliste de La Presse que c’est parce qu’il s’est laissé convaincre de devenir l’entraîneur de l’équipe de soccer de sa fille, ce qui n’était pas prévu et accaparera beaucoup de son temps, déjà rare. Les insuccès des Oiseaux y sont sûrement pour quelque chose, aussi.

« On ne ressent pas seulement de l’impatience, il y a également une certaine frustration. Je ne veux pas avoir l’air arrogant, mais on croit fermement que notre équipe est beaucoup plus talentueuse que ce que notre fiche de l’année dernière peut laisser croire. »

Une fiche de 6-12, la pire de la deuxième vie montréalaise des Moineaux. Il n’y a pas que les Alouettes qui soient impatients, leurs fans commencent à taper du pied, eux qui ont été habitués à voir leur équipe au match de la Coupe Grey deux années sur trois…

« Je me fais un devoir de téléphoner directement aux gens qui manifestent de l’insatisfaction autant que je le peux. Et cette année, j’ai téléphoné à plusieurs partisans qui se questionnaient au sujet de certaines de nos décisions. »

— Mark Weightman, président des Alouettes

Vous l’aurez deviné, l’une de ces décisions a été celle de garder Jim Popp comme entraîneur-chef.

« Ça faisait effectivement partie des préoccupations de certains partisans. Ils se sont demandé pourquoi on ne procédait pas à des changements majeurs après avoir connu notre pire saison en 20 ans. Et en surface, c’est vrai que ça avait peu de sens. Mais je leur ai expliqué que c’était la première fois en quatre ans qu’on faisait quelque chose de différent en gardant une stabilité. »

« Il fallait arrêter le “carrousel? de changer d’entraîneurs et de coordonnateurs offensifs. Non seulement ça complique les choses sur le plan stratégique, mais ça a un effet dissuasif sur l’embauche d’entraîneurs adjoints et de joueurs. Duron Carter serait-il revenu avec nous si on avait eu un nouveau groupe d’entraîneurs ? Peut-être pas. C’est clair que c’est réconfortant pour lui de savoir qu’il y a un plan en place avec Jim et Anthony [Calvillo] », a fait valoir Weightman.

L’ÈRE HIGGINS

Popp voulait rester l’entraîneur-chef de l’équipe il y a deux ans. Il avait fait un travail correct après le désastreux passage de quatre matchs de Dan Hawkins. Le DG jugeait que l’équipe avait besoin de stabilité…

Le propriétaire Robert Wetenhall, Weightman et les autres décideurs de l’organisation n’étaient pas du même avis. Après des mois d’incertitude, ils ont plutôt décidé de donner le poste à Tom Higgins.

Lorsque le nom de Higgins lui avait été mentionné quelques semaines avant son embauche, Popp s’était montré peu enthousiaste. Quand l’organisation lui a appris que Higgins serait le nouveau pilote environ une demi-heure avant de l’annoncer aux médias, vous comprendrez que le DG l’a avalé de travers.

Furieux, Popp est venu bien près de ne pas participer à la téléconférence organisée par l’équipe après l’embauche de Higgins. Il s’est ravisé et a placé les intérêts du club avant les siens.

« Il a pris quelques jours pour avaler la pilule, puis il a été professionnel sur toute la ligne. Je l’aurais compris de nous dire qu’on avait pris la mauvaise décision lorsque l’équipe connaissait des difficultés, mais il ne l’a jamais fait et c’est tout à son honneur », a dit Weightman.

« Jim a-t-il mis en doute certaines décisions de Tom ? Absolument. Mais il l’a toujours fait, même dans le temps de [Marc] Trestman. C’est une partie de son travail à titre de DG. Et la plupart des entraîneurs l’encourageaient à le faire. Trestman a même déjà dit que ça l’avait aidé à devenir un meilleur coach. Mais Jim a travaillé de concert avec Tom du mieux qu’il le pouvait. »

RETOUR À LA CASE DÉPART ?

On pourrait facilement dire que les Alouettes sont au même point qu’après la saison 2013, avec Popp sur les lignes de côté. Qu’ils ont essentiellement perdu deux années.

« C’est vrai que la situation est similaire à ce qu’elle était il y a deux ans, mais je ne crois pas qu’on soit revenus à la case départ. À cette époque, on ne croyait pas que c’était la solution optimale que Jim soit l’entraîneur-chef. Cette fois, ça faisait trois ans qu’il y avait des changements. On a jugé qu’il était beaucoup plus important de garder une stabilité », s’est défendu Weightman, qui estime que Popp ne reçoit pas le mérite qui lui revient comme entraîneur.

« Il connaît mieux la ligue que n’importe qui. Sa compréhension des situations de match est excellente et sous-estimée du public, selon moi. »

OPTIMISTE POUR 2016

Weightman ne cache pas que la vente d’abonnements de saison est plus ardue depuis quelques années. Mais il faut croire que le président accomplit du bon boulot, car les assistances au stade Percival-Molson ont augmenté en 2015.

« Lorsque les partisans sont impatients, ça ne change pas nécessairement leur décision de renouveler leur abonnement de saison, mais ils le font souvent plus tard », a-t-il précisé.

Le jeune président des Alouettes entrevoit la nouvelle saison avec optimisme, en grande partie grâce à la stabilité qu’apporteront Popp et Calvillo, mais aussi en raison d’un joueur en particulier.

« On pourra compter sur un quart-arrière d’expérience en Kevin Glenn, qui a déjà prouvé qu’il pouvait réussir de belles choses dans cette ligue. Si Anthony Calvillo n’avait pas remporté quelques championnats dans les années Trestman, parlerait-on du même legs ? Je pense que Glenn pourrait mettre les dernières touches à une belle carrière avec nous. »

Et si l’équipe continue de régresser et qu’elle ne recommence pas à gagner ? Peut-on présumer qu’il y aura des changements majeurs au sein de l’organisation ? Weightman n’est pas dupe. On n’a pas à lui poser la question, il sait que c’est une réelle possibilité. Il sait fort bien que la pression sera forte cet été.

« Mais je suis convaincu qu’on va connaître une très bonne saison », a-t-il affirmé avec assurance.