:als_red: Alouettes 2023 talk

I’m with you. Kavis Reed actually wasn’t all bad. Subtract the Manziel trade, which was brutal, and he did some pretty solid things.

2 Likes

And technically, The Manziel trade wasn’t that bad if you consider that Tony Washington give us some good football at primary position and Landon Rice have been a 2x East all star

2 Likes

Agreed. The return on the trade apart from Manziel was solid. The worst part of it was the loss of draft picks, as well as the time we wasted on Manziel.

1 Like

the trade for Manziel was a great effort that should have been a a game changer

Recently, a few injured players added to or extended to 6 game injury list and the low -1 or 2- players on 1 game injury list have definitely had a positive impact on 2023 approved cap. As per my numbers, there are presently only a few thousands dollars above 2023 approved cap. If there are no more than 1 or 2 players on 1 game injury list, by next game they will be within the 2023 approved cap.

Richard

1 Like

That is the big question. The two “outsiders” he hired as Coaches changed their minds and quit before ever showing up.

Exactly, if he feels Maas is hurting that possibility, he could be out or his responsibilities could be adjusted. If the team continues its slides the next couple weeks. I would not put it passed Maciocia to can him and take over as the HC again. Unlikely but possible.

Since Maas is likely under contract for at least 2024 that would pretty much mean committing to being HC next season too.

1 Like

Who are you referring to? I know Sutton wasn’t the first choice as RB coach but I don’t know who the preferred candidate was.

Tim Prinsen a été coach des demis offensifs lorsque J. Maas était entraîneur-chef à Edmonton de 2016-2019 et des demis offensifs en 2020 avec la Saskatchewan et J. Maas était alors coordonnateur offensif.

C’est une possibilité, à cause de leur expérience commune précitée.

1 Like

En choisissant Maas au lieu de Bolduc, le DG l’a laissé aller de deux façons. Premièrement, Bolduc avait déjà manifesté son intention de devenir entraîneur-chef un jour. Deuxièmement, considérant le peu d’importance que Maas a historiquement accordé à l’attaque au sol, et l’ineptie de son livre de jeux en la matière, Bolduc a préféré aller voir ailleurs plutôt que de devenir l’éventuel bouc émissaire de la nullité de cet aspect de l’attaque de Maas.

Quand on regarde l’ensemble de l’oeuvre de ce dernier, même sans se concentrer sur les années plus récentes, bien qu’il ait une fiche gagnante, les résultats ne sont pas si reluisants. Il a eu de bonnes années en travaillant avec des gars comme Ricky Ray, Henry Burris et Mike Reilly. On parle pas de pieds de céleri. Mais dès qu’il a travaillé avec des quarts à faire progresser, son affaire a fait patate. J’ai l’impression qu’il a été embauché parce qu’il était le seul candidat externe qui acceptait de venir à Montréal et que lui et le DG se connaissaient bien.

Une chose est certaine : notre DG n’a pas réussi à intéresser meilleur que Maas à l’externe, du moins, pas assez pour qu’ils veuillent passer une entrevue. On voit le résultat aujourd’hui : une équipe qui n’ira jamais plus loin qu’elle ne l’est actuellement. Quand je regarde le travail de Clemons à Toronto, je n’ai pas de difficulté à savoir qui des deux est un DG digne de ce nom et qui ne l’est pas. Quelle était la connexion entre Clemons et Dinwiddie avant son embauche? Aucune ouvertement connue. Mais Clemons avait une aura qui lui a permis d’intéresser Dinwiddie. Notre DG n’aura jamais ce genre de crédibilité et il va bien falloir un jour admettre qu’il y a une raison pour ça.

Notre DG a fait quelques bons coups. Présentement, il fait des coups d’éclat pour tenter de détourner l’attention sur les problèmes actuels de l’équipe. Mais à la fin de la journée, c’est présentement son équipe qui est sur le terrain et elle ne livre pas la marchandise.

2 Likes

Comme je suis un partisan des Alouettes, je n’ai pas suivi la carrière de J. Maas, comme coordonnateur offensif ou entraîneur - chef , j’ai alors cherché les statistiques des courses au sol où il a été entraîneur.

Edmonton: entraîneur-chef - moyenne de course par match, moyenne de verges par match, nombre de verges par course:

2016 : je n’ai pas trouvé de données similaires
2017: 378 courses: 1 courses par partie en moyenne ( saison de 18 parties), 96.3 verges par partie, 4.6 verges par course.
2018: 356 courses , 19,7 courses par partie, 103.6 par partie, 5.21 verges par course
2019: 360 courses, 20 courses par partie, 90 verges par partie, 4,50 verges par course.
Coordonnateur offensif Saskatchewan:
2021 (14 parties) 271 courses, 19,3 courses par partie, 93 verges par partie, moyenne de 4.83
2022: 332 courses (18 parties) 18,4 courses par parties, 96.5 verges par partie, moyenne de 5.23
Je n’ai pas trouvé de statistiques similaires comme coordonnateur offensif de Ottawa en 2015.

Alouettes: semaine 14/2023: 234 courses moyenne de 19 courses par partie (6/9), moyenne de verges par partie 100.1 verges (5/9),
Moyenne par course 5.1 verges (5/9).

Donc: les chiffre démontre que les équipes de J. Maas ont eu de 90 à 103.7 de verges au sol par partie et que les Alouettes ont actuellement 100.1 verges au sol par partie et que le nombre de courses est similaire par partie.

Ce n’est pas un entraîneur-chef qui priorise la course 6/9 en 2023, les statistiques le démontrent.

Malgré cette situation, il doit trouver une façon de relancer l’attaque, d’être plus créatif et innovateur.

1 Like

Avec une fiche 6-7 .461%, nous débutons le dernier tiers de la saison 2023.

Plusieurs questions sur les Alouettes pour les cinq (5) dernières parties:

  • quelle offensive se présentera celle de la 2ieme demie de la partie du 15/09 Toronto avec 17 points ou celle de la première demie avec 3 points
  • quelle défensive se présentera celle du 15/09 contre Toronto qui accorde 23 points ou celle du 9/09 contre Toronto avec 39 points accordés, celle du 24/08 contre Winnipeg avec 47 points accordés.
  • pour les 5 dernières parties jeu consistant et régulier de C.Fajardo ,choix de jeux variés et diversifiés.
  • unités spéciales: meilleure exécution des différents aspects de cette unité.

Une amélioration majeure, comme disait Confucius, non P. Vercheval tout commence par la « guerre des tranchées « :

  • ligne offensive: pour l’ouverture des jeux au sol et pour la protection du qa sur les jeux de passes. Selon, les statistiques de la 14 semaine, Alouettes 9/9 pour les sacks alloués 44 versus Toronto 10 sacks alloués 1/9.

-ligne défensive: contre la course au sol et pour la pression sur les qa. Les Alouettes ont fait, selon les statistiques de la 14 semaine, 19 sacks 9/9, versus Toronto 1/9 avec 39 sacks.

Les objectifs visés sont de finir avec une fiche positive et 2ieme dans l’Est mais il y a beaucoup de travail à faire et quelle équipe se présentera sur le terrain.

Go Als

,

While I expect the Alouettes to finish in third place, -no home playoffs- Danny Maciocia and Jason Maas won’t be fired; in fact, I expect that Danny will SIGN AN EXTENSION of at least 1 year until 2025, in order to be in line with Jason Mass, who I expect was signed to a three year agreement last February.

Noel Thorpe could also return as the defensive coordinator; given the players at his disposal, he did much better than I had anticipated. In terms of total yards allowed per game- 359- only Winnipeg and BC have done better, with respectively 319 and 333.

The major weaknesses of the Alouettes are the defensive and offensive lines. After week 15, they have 21 sacks, compared with an average of 35 for the eight other teams; for the same period, they have given 49 sacks, compared with an average of 31 for the eight other teams.

While I may not be a great fan of Danny, in all fairness to him he has done well, given the situation he was in, particularly in the 2022-2023 off-season, with the previous owners. This is why I do think that he will be given a chance to improve the team in the next 2 years.

If Danny and Jason were fired, there would be a total NEGATIVE/REDUCTION between $700,000 and $750,000 on the funds available for football operations for at least 2 years. I don’t care how much $$$$funds M. Péladeau has, the rule applies to all owners; 4 or 5 years ago, GMs and coaches could be fired with no implications of funds for football operations, not anymore. FORGET THE FIRINGS OF DANNY AND JASON.

Richard

3 Likes

imo…it would be foolish to fire anyone including Cody.
I dont think you guys watched the other games this week in the CFL

1 Like

Which other games are u referring to?

I highly doubt anyone is getting fired this year, mainly for the cap reasons Richard mentioned. Barring a complete collapse (missing the playoffs), I think both Maciocia and Maas will be back next year. Less certain about Fajardo, especially if someone like Trevor Harris becomes available.

1 Like

While Richard is probably right regarding no one getting fired, if the team does poorly the remaining 5 games, hard to imagine that PKP would be willing to give anyone an extension.

Extension for doing well I get.

But downwards trending and providing an extension?

I find that hard to understand too, but I also get the logic. You want both the GM and the head coach’s contracts ending at the same time so you can make one decision once, rather than having to choose whether to extend or fire Maciocia before Maas’s contract runs out and then be faced with a repeat scenario: the incumbent head coach is not the new GM’s guy.

On the whole I think Danny has done a solid job, so that extra year wouldn’t kill me TBH.

1 Like

Good thing I am not the owner.
For me extensions would be for improvement not the opposite.

Wish I had that kind of job security :wink:

2 Likes