LeStaf

La formation des Alouettes pour cette saison 2012 est maintenant connue :

Quarts arrières

Anthony Calvillo
Adrian McPherson
Josh Neiswander

Demis offensifs

Brandon Whitaker
Noel Devine
Victor Anderson

Centres arrières

Martin Bédard
Patrick Lavoie

Receveurs

Brian Bratton
Brandon London
Éric Deslauriers
Trent Guy

Demis insérés

Jamel Richardson
Solomon Jr Green


Centre

Luc Brodeur-Jourdain


Gardes

Scott Flory
Andrew Woodruff
Ryan Bomben


Bloqueurs

Josh Bourke
Jeff Perrett
Michael Ola


Demis de coin

Billy Parker
Seth Williams
Michael Carter
Lance Milton

Demis défensifs

Jerald Brown
Dwight Anderson
Ed Gainey
Wopamo Osaisai

Maraudeurs

Kyries Hebert
Darryl Townsend


Secondeurs

Chip Cox
Shea Emry
Rod Davis
Kenny Ingram
Marc-Olivier Brouillette
Brian Ridgeway
Curtis Dublanko
Bryn Roy


Ailiers défensifs

Marques Murrell
Luc Mullinder
Bo Adebayo


Plaqueurs défensifs

Aaron Hunt
J. P. Bekasiak
Ventrell Jenkins

Botteur

Sean Whyte


Blessés pour une partie

John Bowman (AD)
Dahrran Diedrick (CA)
Chima Ihekwoaba (AD)
Michael Montgomery (AD)
Kristian Matte (G)
Anthony Barrette (G)
Ameet Pall (LD)

Blessés pour 9 parties

Garrett Wolfe (D)
Bear Woods (SEC)

Équipe de pratique

Bo Bowling (DI)
Alan-Michael Cash (PD)
Blaine Ruttan (M)
Mike Lockley (AD)
Ezra Millington (R)
Ryan White (B)
Daryl Vereen (SEC)


On peut donc voir qu’à l’attaque, il y a peu de changements.  Josh Neiswander remplace Ricky Santos,  Victor Anderson prend la place d’Emmanuel Marc, Patrick Lavoie prend le poste laissé libre par le départ de Kerry Carter et Éric Deslauriers profite de la retraite de Kerry Watkins.  Sur la ligne offensive, Michael Ola a ravi le poste de Jerrail McCuller.  On voit donc qu’il y a de la continuité à l’attaque et on peut s’attendre à une attaque performante encore en 2012.  

Au chapitre des différences, Anderson est plus rapide que ne l’était Marc.   Son style est plus près de celui de Whitaker, c'est-à-dire un type qui a une excellente accélération, qui voit bien les trous et qui provoque ses ouvertures.  Nous verrons ce que Lavoie pourra donner, mais on sait qu’il a plus de vitesse que Carter.  Reste à voir s’il saura bloquer aussi bien et s’il sera meilleur receveur.  L’an dernier, le jeu de Carter a laissé à désirer côté jeu aérien.  Il sera intéressant de voir ce que Lavoie pourra faire, car on dit de lui qu’il a de bonnes mains.  Il peut également jouer sur les unités spéciales.  Éric Deslauriers aura enfin sa chance de se faire vraiment valoir.  Deslauriers a fait beaucoup de jeux d’impact l’an dernier, et ce, malgré qu’il ait été peu utilisé.  On l’a vu réaliser un jeu de 61 verges durant le match préparatoire contre Toronto, et c’est plus grâce à ses jambes qu’à ses mains qu’il a réussi ce gain.  C’est très encourageant.  Deslauriers court ses tracés avec intelligence et se sert bien de sa taille pour protéger sa réception.  À mon sens, sa contribution sera meilleure que celle de Watkins l’an dernier.  Les Alouettes disposent également d’un receveur très rapide de petit gabarit.  Trent Guy ajoutera de la diversité dans les outils à la disposition de Calvillo par sa grande rapidité.  Même lorsque le ballon ne sera pas lancé vers lui, Guy pourra faire déplacer des demis défensifs pour libérer un autre receveur.  D’autre part, on s’attend à ce qu’il partage le rôle de retourneur de bottés avec Noel Devine.  Guy a de meilleures mains que Devine et dans la LCF, c’est un élément majeur.

Nous ne reconnaîtrons plus la défensive des Alouettes, avec les départs d’Anwar Stewart, Eric Wilson, Diamond Ferri, Ramon Guzman, Jermaine McElveen, Étienne Boulay et Mark Estelle.  Les Alouettes présenteront un visage très renouvelé à la défensive et il y a lieu d’être optimistes de ce côté… si elle reste en santé.  De tous les substituts qui sont passés dans le champ arrière de la défensive l’an dernier, seul Seth Williams a réussi à conserver un poste.  Bien sûr, il y aura les retours de Jerald Brown, Billy Parker et Dwight Anderson, mais comme Brown et Anderson avaient été blessés une bonne partie de la saison, c’est une sorte de renouveau.  Kyries Hebert s’amène comme maraudeur, ce qui fait que les Alouettes auront la présence d’un maraudeur grand format au fond de la défensive.  Son substitut, Darryl Townsend mesure 6’ 1”, ce qui montre que les Alouettes voulaient un joueur qui puisse rivaliser avec les receveurs grand format qui s’amènent en plus grand nombre depuis quelques années.  Chez les secondeurs, la venue de Rod Davis et de Kenny Ingram changera passablement le style de la défensive.  Davis est excellent en poursuite du quart et contre le jeu au sol.  Ingram a montré de belles qualités en poursuite du quart, et ses 6’5” lui permettent d’être présent sur un large pan du terrain.  Ceci va permettre à Jeff Reinebold d’utiliser plus de formations 3-4  et de varier les formations à la ligne de mêlée et les blitz.  Le centre de la ligne défensive sera d’abord l’affaire d’Aaron Hunt qui a montré de l’appétit durant les match préparatoires.  Mais la révélation, c’est Marques Murrell.  Ce gars-là pourrait nous faire oublier que John Bowman est blessé et si son jeu en saison est à la mesure de son jeu dans les match préparatoires, les Alouettes auront aussi une redoutable formation 4-3 au besoin.

On dit que Sean Whyte a vraiment repris le collier et que ses bottés gagnent en hauteur depuis la partie contre Winnipeg à Montréal.  C’est de bon augure car c’était sa lacune.  C’est ce qui était sa faiblesse au début de la saison dernière, faiblesse qu’il a corrigée dans les semaines qui ont suivi.  On peut s’attendre à la même chose cette saison, mais le rattrapage semble plus rapide.

Restent donc comme seul casse-tête, les unités spéciales qui ne semblent pas s’être améliorées, malgré la présence de joueurs capables de retourner le ballon en Trent Guy et Noel Devine.  Manifestement, les Alouettes n’ont pas pu améliorer leur énorme faiblesse, c'est-à-dire les schémas de blocage.  Dans la même mesure, les Alouettes n’ont pas semblé s’améliorer sur les couvertures de bottés et devraient encore concéder de courts terrains à leurs adversaires.  Je prédis que c’est la dernière saison d’Andy Bischoff comme coordonnateur des unités spéciales, et je vois mal comment son remplaçant fera pire que lui.

Les Alouettes ont sur papier une équipe qui peut leur permettre d’aspirer au premier rang, mais la partie ne sera pas facile dans l’Est.  Les Timinous et les Argonauts se sont grandement améliorés, et les Blue Bombers n’ont pas régressé autant qu’on ne l’aurait cru.  À prime abord, ce sont les défensives et les lignes offensives qui feront la différence.  Pour le reste, les équipes de l’Est sont très près les unes des autres.

Bonne saison 2012!
[size=150]For translation  ---->[/size]  http://translate.google.ca/
 


Users Online

126 Guests, 9 Users (17 Spiders, 1 Hidden)

Users active in past 15 minutes:
FirstAnd10, ed ohmnes, Hamilton2005, Lyle B. Style, Mightygoose, danoc_86, Clawed2bitz, jkm, Google (17)

Most Online Today: 169. Most Online Ever: 484 (Aug 28 2017, 09:35 PM)